West African Gas Pipeline Company

WAPCo prête à aider le Ghana à répondre à ses besoins énergétiques PDF Imprimer Envoyer

La société West African Gas Pipeline Company (WAPCo) est prête à jouer son rôle afin de permettre au Ghana de répondre à ses besoins énergétiques, affirme M. Walter Perez, DG de la société.

Intervenant sur le thème « Les besoins énergétiques du Ghana: Le rôle du GAO» lors de la sixième conférence sur le pétrole et la gaz (Ghana Oil and Gas Summit) tenue à Accra le 23 avril 2015, M. Perez a indiqué que le mode d’exploitation du gazoduc, construit à l’origine pour transporter le gaz naturel de l’Est (Nigeria) vers l’Ouest  (Ghana) par l’intermédiaire d’un chargeur principal pendant au moins dix ans, a dû être adapté pour tenir compte des changements intervenus dans la sous-région, notamment au Ghana.      

Le premier volet de cette adaptation a consisté à rendre le gazoduc accessible à d’autres chargeurs désireux de transporter du gaz sur le réseau GAO.  L’autre volet concerne la possibilité pour le GAO d’assurer le transport du gaz dans les deux sens, ce qui permettrait d’acheminer le gaz provenant de la région ouest du Ghana vers la ville de Tema, située à l’Est du pays. WAPCo entend ainsi faciliter l’écoulement d’une plus grande quantité de gaz ghanéen et se tient prête à travailler avec toutes les parties prenantes pour faire en sorte que le gazoduc contribue à l’accroissement de la production électrique et, partant, au développement du pays. Citons l’exemple concret des discussions engagées avec la société Ghana Gas en vue d’une interconnexion au niveau de Takoradi qui permettrait à WAPCo de transporter le gaz ghanéen de Takoradi à Tema à des fins de production d’énergie électrique. 

 MDs_Pix             

Par ailleurs, WAPCo, en collaboration avec la VRA, a entrepris l’amélioration de sa station de Tema afin qu’elle puisse recevoir davantage de gaz, de sorte à pouvoir répondre aux besoins croissants du Ghana en énergie.

 

Login Form


Vous êtes ici  : Accueil Actualités 2015 WAPCo prête à aider le Ghana à répondre à ses besoins énergétiques